> Présentation de la revue « Vraiment Durable »
 

Découvrez la revue scientifique interdisciplinaire consacrée au développement durable.

À la veille du vingtième anniversaire de la Conférence de Rio, et après vingt-cinq ans de déclinaisons diverses du développement durable, il est fondamental de nourrir intellectuellement cette notion par des approches issues du monde de la philosophie, de la science, de la culture, de la création - autrement dit, de « penser le développement durable ».

Cette revue scientifique semestrielle se propose d'alimenter une réflexion pour donner au développement durable un contenu véritablement civilisationnel.

Il ne s'agit pas d'un postulat, mais d'un questionnement : dans un monde où les idéologies ont disparu au profit d'une pensée hésitante, souvent unique, le développement durable semble un fil dont il faut tirer toutes les incarnations, les conséquences, les critiques. Car derrière cette notion se joue la conception que les différentes civilisations mondiales ont et auront de la nature, du progrès, de l'humanisme ...

Ou bien le développement durable a, au fil des conférences de Stockholm - où il n'était pas encore identifié -, de Rio, de Johannesburg, de Copenhague, de Durban, acquis le rang d'un concept théorique et opératoire, d'une vraie proposition pour l'avenir, ou bien il doit aider à en forger un autre, utile pour ce passage si délicat que va devoir franchir l'humanité au XXIe siècle.

Le mot de la rédaction
« Concevoir une nouvelle revue, moment de pause et de réflexion dans notre monde de vitesse et de virtuel, est une aventure qui est un acte de foi dans l'avenir mais aussi un témoignage de gratitude envers ceux qui nous ont aidés, soutenus, inspirés, éclairés.
Gratitude envers ceux qui croient et soutiennent ce projet et ont accepté à des titres divers d'apporter leur pierre à cette construction, particulièrement à tous les membres du Comité d'orientation et du Comité de rédaction.
Gratitude particulière à ce « semeur d'avenirs » que fut et reste Serge Antoine, premier président du Comité 21, mais aussi à Éric Guillon et Anne-Marie Sacquet qui, les premiers, encouragèrent ce projet.

Sous la direction éditoriale de Bettina Laville, Conseiller d'Etat, avocate associée spécialiste du développement durable et cofondatrice du Comité 21.

Le Comité 21, Comité français pour le développement durable, est un réseau multi-acteurs unique qui regroupe 470 organisations membres au service des transitions économiques, sociales, environnementales, territoriales et culturelles.



Service abonnement :
Tél : 01 53 45 89 01 ou 04
Fax : 01 53 45 91 89
Courriel : abonnement@victoires-editions.fr
    Nous écrire :
38, rue Croix des Petits Champs
CS 30016 - 75038 PARIS cedex 01
Point de vente à la même adresse
> Dernier numéro paru

Vraiment Durable
6 Hiver 2014 - Printemps 2015

BIODIVERSITE OU NATURE ?

Au moment où va arriver en discussion au Parlement le projet de loi sur la biodiversité, cette livraison de la revue pose un problème crucial :La protection de la nature est-elle aujourd’hui remplacée par celle de la biodiversité ? C’est ce que suggèrent les évolutions des politiques publiques, sans toujours prendre en compte ce que révèle psychiquement et spirituellement pour la société ce renoncement implicite au terme de « nature », au moment historique où elle se dégrade et où l’urbanisation du monde la met en péril, sûrement !  Cynthia Fleury, Patrick Blandin, Gilles Boeuf, Gilles Hériard Dubreuil, Gérard Ruiz, Donato Bergandi et Dominique Martin Ferrari donnent leur éclairage sur cette évolution.

C’est Serge Moscovici, disparu le 15 novembre dernier, qui, dès 1970, a bien compris et explicité les rapports intimes du « naturel » et du « social », et la nécessité vitale de les conjuguer.Quelques mois après sa disparition, ce numéro de la revue lui rend hommage, avec la parution de l’un des derniers entretiens qu’il a accordés, et aussi une analyse passionnante par Floran Augagneur de son œuvre, intitulée : « La vie n’existe que là où il y a des hommes – Serge Moscovici : l’écologie ou la raison du peuple. »

La nouvelle ministre de l’Environnement du Maroc, pays qui accueillera  en 2016 la 22 ème conférence sur les changements climatiques après Paris, Hakima El Haité, qui achève avec dynamisme la première stratégie du développement durable du royaume alaouite, nous parle de sa conception de la nature et du développement durable.

Enfin, nous donnons, avec  des articles du regretté Yves Martin, une perspective historique au débat sur l’aspect incitatif ou punitif de la fiscalité écologique.

L’économie est présente comme toujours avec une illustration pratique par Gilles Vermot Desroches de la déclinaison d’un «  agenda positif » dans une entreprise.

Vraiment Durable évolue : une nouvelle rubrique fait son entrée dans la revue : L’observatoire géopolitique de la durabilité. Bastien Alex, chercheur à l’IRIS nous livre ses réflexions sur la sécurité à l’ère de l’anthropocène.